Cédric SARAZIN, Pierre RIOLLET

Comparaison des détections UV et conductimétrie sans contact pour l’analyse des acides organiques dans le vin par électrophorèse capillaire

RÉSUMÉ

L’analyse rapide et efficace des acides organiques est un enjeu important dans les laboratoires œnologiques. Pour réaliser cette analyse, une norme est décrite par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin utilisant l’électrophorèse capillaire associée à une détection UV. Dans ce travail, nous proposons une comparaison des performances obtenues avec le système d’électrophorèse capillaire, Wyn-CE, associée à une détection UV et un mode de détection plus récent, la conductimétrie sans contact (C4D).
La conductimétrie sans contact C4D permet une détection en mode direct des composés et nécessite une modification de l’électrolyte qui permet d’obtenir une séparation 2,5 fois plus rapide et jusqu’à 25 fois plus sensible. Ce type de détection, moins coûteux et plus facile à mettre en œuvre, apparait comme une alternative de choix à la détection UV pour l’analyse de composés ionisés et ionisables.

MOTS-CLÉS

Electrophorèse capillaire – conductimétrie sans contact – acides organiques – vin